15 décembre 2007

Sélection naturelle

Acte I, scène 1

Mais c'est pas vrai, c'est pas vrai, c'est pas vrai !
Quelle andouille, c'est pas possible!

Une heure et demie pour faire Genève-Annecy et pour trouver l'endroit sans stress inutile, ça devait jouer largement. Mais voilà plus de quarante-cinq minutes que je tourne en rond sans y parvenir. J'ai l'impression d'avoir parcouru les mêmes rues dix fois, d'avoir retourné mon plan de la ville dans tous les sens, d'être passé plusieurs fois juste à côté.

Dix-huit heures. Ca y est, il est trop tard. La phrase écrite en caractères gras sur la convocation ne me laisse aucune chance : "Nous vous demandons d'être ponctuel, aucune participation ne sera admise une fois l'épreuve commencée."
Je tente cependant la dernière rue de Cran-Gevrier que je n'ai pas encore explorée, on ne sait jamais, j'ai attendu trop longtemps ce moment pour renoncer si près du but.

Et là, le miracle se produit.

Je gare la voiture sur le premier emplacement disponible, rassemble mon matériel et mes esprits, jette un oeil sur l'horloge (18h10), traverse le parking en courant, descend une volée de marches et entre dans la salle.

Acte I, scène 2

A l'autre extrémité de la pièce, quarante, cinquante personnes sont groupées en amphithéâtre devant l'estrade. Juché sur celle-ci et assis devant une table, un homme (la quarantaine alerte, cheveux poivre et sel, costume clair) s'adresse à eux et semble leur poser des questions.
A côté de lui se tient une jeune femme (jolie, blonde, en jean) qui me regarde l'air étonné. Je me précipite vers elle :
- "J'ai eu un mal fou à vous trouver. Je peux encore participer ?"
- "Nous avons commencé depuis un bon moment mais vous pouvez toujours essayer. Faites de votre mieux" me répond-elle en me tendant une feuille portant cinquante petites cases numérotées.

Je m'installe rapidement. Tout n'est pas perdu, calme-toi, respire, concentre-toi, écoute...
- "Question numéro 21..."
Vingt-et-un ! Déjà ! Allez, tu peux y arriver, tu vas y arriver, calme-toi, respire, concentre-toi, écoute et répond.

- "Voilà, c'est terminé, nous allons corriger. Passez votre feuille à votre voisin et prenez la sienne. Je vais vous lire les réponses aux questions, cochez les réponses correctes et additionnez-les. Nous garderons les personnes ayant obtenues plus de 25 points."

Quelques minutes plus tard, mon voisin (surement professeur de philosophie à la retraite, les cheveux gris en bataille) me montre mes résultats :
- "C'est quand même pas de chance ! 22 bonnes réponses sur 30, c'est rageant."
C'est alors que passe près de nous la jeune et jolie blonde que mon voisin interpelle :
- "Mademoiselle ! Dites, le p'tit gars à côté de moi là, il est arrivé en retard et il a réussi 22 sur 30. On pourrait faire quelque chose pour lui non ?"
Elle me regarde en ouvrant de grands yeux. Je la trouve de plus en plus mignonne.
- "22 sur 30 ! Vous allez rester avec nous..."

Acte I, scène 3

Une quinzaine de personnes se lève et quitte la salle.
- "Merci de retourner votre feuille, voici la deuxième série de 50 questions."
Allez, tu peux y arriver, tu vas y arriver, calme-toi, respire, concentre-toi, écoute et répond.

Le début de cette seconde épreuve est loin d'être brillant. Je n'ai inscrit qu'une réponse après les cinq premières questions et le nom du géographe flamand du XVIème siècle ne revient pas à ma mémoire mais, finalement, 50 questions et une correction plus tard, je totalise 32 bonnes réponses.

Une fois encore, une quinzaine de personnes se lève et quitte la salle. Nous restons seize.
- "Bien ! Maintenant que les questions sont terminées, merci de remplir la fiche de renseignements que nous allons vous distribuer en indiquant vos nom, prénom, adresse, profession, passe-temps, hobbies, sports pratiqués, passions... Soyez créatifs et sachez susciter notre intérêt !"
Je cite pèle-mêle le hockey sur glace, les Monty Python, Brenthonne-les-Vaches, les Arctic Monkeys, la gastronomie, le ski, Marion et Amélie, les romans historiques...
La jolie blonde (elle est vraiment très mignonne) me polaroïde et agrafe ma bobine au sourire crispé sur ma fiche avant de rejoindre l'homme au costume clair.

- "Alors Franck, pour quelles raisons vous êtes vous présenté à nous aujourd'hui ?"
- "Vous faites un métier peu commun ! Pouvez-vous nous en dire un peu plus ?"
- "Si nous vous convoquons dans quelques mois, vous sentez-vous prêt à nous rejoindre ?"

21h00. Je sors de la salle. Relativement satisfait.
Il me semble que l'homme au costume clair et la jolie blonde ont longuement étudié ma fiche...

Acte I, scène 4

Quelques semaines plus tard, la sonnerie du téléphone résonne dans le salon.
- "Allo ?"
- "Bonjour Franck ! Oscar de QUESTIONS POUR UN CHAMPION. Nous nous sommes vus aux épreuves de sélection à Annecy il y a trois semaines."
- "Oui ! Bonjour !"
- "Franck, seriez-vous libre le 17 décembre pour venir jouer sur le plateau et enregistrer une émission ?"

Acte II à suivre dès le 11 février




11 Comments:

At 20 décembre, 2007 00:23, Anonymous Anonyme said...

Bravo, bravo et encore bravo

Belle maman

Gros bisous à tes femmes et à bientôt.

Joyeux Noël

 
At 20 décembre, 2007 09:07, Anonymous Anonyme said...

Whoooo tu vas passer à la télé!? cette classe! :)

 
At 20 décembre, 2007 12:49, Anonymous Anonyme said...

Dites moi pas qu'c'est pas vrai !
Tu nous préviendra de la date de la diffusion, hein ??

 
At 20 décembre, 2007 16:10, Anonymous Anonyme said...

Bravo! La date! La date! La date! :)

 
At 20 décembre, 2007 20:10, Anonymous Anonyme said...

Je suppose qu'on n'aura le résultat qu'apres la diffusion télé non ?? :)) ... En tout cas j'espere que ça a bien marché pour toi et que du coup le "en passant" est un peu moins de circonstance ;)

 
At 20 décembre, 2007 20:57, Anonymous Anonyme said...

Gérardus Mercator peut être ??

 
At 20 décembre, 2007 21:46, Blogger wayne99 said...

Vu qu't'es pas loin de la Suisse j'la fais: Con gratouille Sion!!

C'est dommage j'serais sans doute pas en France quand ca passera mais tu laches la date (11 Fevrier?) et je ferais enregistrer!

 
At 21 décembre, 2007 23:26, Blogger Franck said...

Tout le monde > Merci pour votre enthousiasme !

Je n'ai pas le droit de déflorer le suspense avant la diffusion de l'émission mais je peux quand même vous dire que l'enregistrement s'est plutôt pas mal passé.
Alors, si vous avez envie de voir mon sourire enjoliveur et d'entendre le doux son de ma voix, rendez-vous le 11 février 2007 à 18h00 sur France3.
Promettez-moi seulement de ne pas vous moquez de moi quand je répondrai "Le requin" lorsqu'on me demandera le nom d'un carnassier D'EAU DOUCE...

J'essaierai de publier un petit billet AVANT l'émission pour vous faire partager les préparatifs et l'ambiance des coulisses, puis un autre billet APRES pour vous raconter tout ce qui ne s'est pas vu à l'antenne et ce que j'ai ressenti pendant le jeu.

Amies lectrices, amis lecteurs, à vos cassettes !

 
At 24 décembre, 2007 00:30, Anonymous Anonyme said...

mince, j'ai pas la téloche! quelqu'un pourra mettre ça sur youtube ou un truc du genre? Je veux trop voir ta tronche!

J'espère que t'as gagné. Félicitations pour la sélection en tout cas!

 
At 27 décembre, 2007 14:28, Anonymous Anonyme said...

le 11 suis devant ma tv !!
4.

 
At 01 janvier, 2008 19:38, Anonymous Anonyme said...

Araignée > Je ne suis pas sûr pour la vidéo mais je devrais pouvoir mettre quelques photos. J'espère que tu pourras quand même voir l'émission, je me suis permis de te citer lors d'une discussion avec Julien (j'espère aussi que le passage ne sera pas coupé au montage...).

4. > Cool ! Tout le fan-club luxembourgeois sera donc devant le petit écran ce jour-là !

 

Publier un commentaire

<< Home