14 février 2006

I'm broken

Le hockey sur glace est vraiment un sport merveilleux.
Un jeu à la fois physique et technique, brutal et élégant, rapide et tactique.

Les mots me manquent pour décrire les plaisirs intenses procurés par le hockey ; vivre l'ambiance virile du vestiaire, sentir la glace sous ses patins, caresser le palet avec sa crosse, entendre l'adversaire souffler un "Aaaaaaargh!" de surprise et de douleur lors d'une charge.

Cependant, un petit rien vient parfois gâcher la fête.
Ce fut le cas dimanche matin, quand je me suis fracturé la cheville gauche (péroné cassé juste au-dessus de la maléole et déplacement de l'astragale).
Un bête accident de jeu, un co-équipier qui trébuche et m'entraîne dans sa chute.

Me voilà donc plâtré des orteils jusqu'au genou après trois jours à l'hôpital, cloué à la maison pour six semaines avec interdiction de poser le pied gauche par-terre, le péroné joliment décoré d'une plaque de métal et de six vis.
Sans oublier les piqûres d'anti-coagulant à me faire moi-même dans le ventre ou dans la cuisse pendant un mois et demi, les prises de sang régulières, une nouvelle opération (peut-être) pour enlever la ferraille de ma cheville et surtout l'angoisse de ne plus pouvoir rechausser les patins avant un bon moment, si je les rechausse un jour.

Enfin, ça aurait pu être pire et je vais avoir du temps pour regarder le tournoi de hockey des J.O. de Turin à la télé !

Vous savez ce qui me ferait plaisir et qui me remonterait sacrément le moral ?
Ce serait tout plein de commentaires gentils-sympas-mignons du genre "C'est bien fait pour toi, c'est plus de ton âge" ou "Fais de la broderie c'est moins dangereux" que je recopierai sur mon plâtre.
Et tant que vous y êtes, allez faire un tour sur l'excellent blog des Bananawards, en précisant bien que vous venez de ma part, pour m'aider à gagner mon duel contre Lutine (qui combat avec ses deux jambes et c'est même pas juste).

Pour vous récompenser, je posterai dès que je les aurai en main les radios de ma cheville juste après l'accident (avec les bouts d'os dans tous les sens) et juste après l'opération (avec les vis toutes dans le même sens).
Vous m'en direz des nouvelles...

11 Comments:

At 15 février, 2006 07:17, Anonymous Anonyme said...

Ouch :( Rien que d'y penser j'en ai mal à la cheville...
Je te souhaite un rétablissement complet et rapide, et aussi bonne chance dans ton duel avec Lutine !!
Que la banane soit ton guide !!

 
At 15 février, 2006 08:50, Blogger Jo said...

comme je le dis toujours : "c'est mieux que si c'était pire". Ca t'aide beaucoup hein ? Bon courage quand même.

 
At 15 février, 2006 08:51, Anonymous Anonyme said...

Je veux bien des photos aussi PENDANT l'opération ça pourra aussi générer du traffic sur ton blog
sinon ben je compatis courage
mais je me dis aussi que tu vas pouvoir glander devant ton pécé pdt des heures
aaarrgghhh !!!!!! (comme le chateau peu de gens peuvent comprendre ça mais en lisant tes précédents post tu as les meme gouts que moi je crois)
sinon bravo beau titre j'adooooooore aussi ce morceau

 
At 15 février, 2006 10:28, Anonymous Anonyme said...

Hola bne dis donc c'est poi de chance ça. En même temps c'est un bon filon pour avoir plein de posts sur ce blog. Joie! :)

 
At 15 février, 2006 10:30, Anonymous Anonyme said...

Et bien je te souhaite bon courage cher ami !!! J'espère que tu connais un bon kiné ?! Allez encore 80 séances ...

 
At 15 février, 2006 12:00, Anonymous Anonyme said...

Le plâtre devient un classique du côté de Brenthonne? Courage Franck!
Je trouve que le jury des Bananawards, dans sa grande partialité, pourrait faire un petit geste à ton égard...

 
At 15 février, 2006 12:06, Anonymous Anonyme said...

Moi j'aimerais bien que tu racontes ton parcours "hockey"!
Si tu veux je peux te raconter mon parcours "badminton" en échange, mais ça va être très vite fait!
:)

 
At 16 février, 2006 22:54, Blogger Franck said...

Jester905 > La banane est mon seul dieu.
Merci pour tes encouragements !

Jo > Tu as raison, j'aurais pu être défiguré ou rester paralysé ou passer sous la surfaceuse. Heureusement, le pire a été évité : il n'y avait pas de filles dans les gradins ;-)
Merci pour ton soutien !

Dragibus > J'ai été truffe de préférer l'anesthésie générale à la péridurale, j'ai pas pu filmer ou prendre des photos !
Pour de remercier de tes encouragements, je glisserai "I'm broken" dans la prochaine playlist ;-)

GrandK > C'est vrai que pour le mois à venir mon emploi du temps va se résumer à lire, regarder les J.O. et bloguer !

Xibo > Justement, serais-tu intéressé par un sejour de quelques semaines en Haute-Savoie avec un seul client à ré-éduquer ?
Tu as 6 semaines pour répondre ;-)

Mélanie > Je pensais d'ailleurs rebaptiser ce blog "Brenthonne-les-plâtres". Merci mille fois pour tes encouragements.
Si j'étais toi, j'irais plaider directement sur le site des Bananawards (tu verras, c'est vachement bien).

Dingue Marmotte > D'accord, j'essaye d'en faire un post tout bientôt !

 
At 18 février, 2006 09:21, Anonymous Anonyme said...

Courage,Franky!!! c'est ça les sports virils, moi je prefere le calme d'une bonne partie de jeux de societé.
Bon retablissement...qui joue les infermières à la maison?
Tu te fais chouchouter, j'espère!!!
a+

 
At 18 février, 2006 19:32, Anonymous Anonyme said...

Bien raconté et j'attends les photos pour réaliser ce qui t'es arrivé ; T'es un pauvre malheureux car pendant six semaines, tu vas te faire du gras, du PC, de la télé et du canapé.
Bon courage.
La belle mère

 
At 19 février, 2006 00:36, Blogger Franck said...

Eric > Merci de tes encouragements.
J'ai la chance d'avoir trois infirmières à la maison et elles sont vraiment aux petits soins !

Chantal > Merci pour ton commentaire et tes coups de fil.
Pour l'instant, je réussis plutôt bien à combiner en même temps canapé, télé et gras !

 

Publier un commentaire

<< Home