23 mars 2006

Sur les débris de plâtre, j'écris ton nom ...

Après trente-neuf jours d'incarcération, ma cheville gauche vient enfin d'être libérée du plâtre qui la retenait prisonnière !

Pour être tout à fait franc, elle n'est quand même pas très jolie à voir :
La peau est sèche, craquelée et couverte d'ecchymoses, la souplesse de l'articulation est quasi nulle et l'ensemble a doublé de volume à tel point qu'on ne distingue plus les tendons ou les malléoles (on dirait une cheville de petite vieille, c'est vous dire).
On imagine que les conditions de détention ont été plus proches du Q.H.S. que du quartier V.I.P. !

La suite du programme est plutôt sympathique :
Quinze séances de rééducation, radio de contrôle et avis du chirurgien dans un mois et demi puis, d'ici un an environ, nouvelle opération pour enlever les vis suivie de trois mois sans grosse activité sportive pour laisser l'os combler les petits trous.

Mais tout cela, au fond, n'est pas bien grave. Je tiens debout, je marche (enfin, je me traîne pour l'instant) et j'ai rangé les béquilles !

Pour finir en beauté, une jolie photo in situ sur laquelle vous reconnaîtrez aisément le tibia, le péroné, l'astragale et les vis. J'ai juste ajouté un petit trait rouge pour marquer la ligne de fracture.


Cette coquine de cheville serait presque plus sexy de l'intérieur...

3 Comments:

At 23 mars, 2006 17:50, Anonymous Anonyme said...

Oh! le joli râteau dans la jambe...

Bien d'accord avec ton post-it express, Excalibur, ça ne se rate pas!

 
At 24 mars, 2006 19:41, Anonymous Anonyme said...

Enfin libéré, mais maintenant courage pour la rééducation... et beaucoup de crème pour rendre la peau plus souple de ta "vieille" cheville.
Bisous
Mamie Chantal

 
At 26 mars, 2006 19:06, Blogger Franck said...

Mélanie > Faut que j'en profite de mes vis, c'est seulement pour un an.

Belle-Maman > Un copain kiné m'a dit qu'il faut parfois 40 séances pour retrouver la souplesse d'antan !
Heureusement que je suis du genre patient !

 

Publier un commentaire

<< Home