09 juillet 2006

Rose et de Provence ou rouge et de Lille ?

Vous le savez tous, aujourd'hui se déroule un évènement de dimension planétaire qui passionne la France entière :




Bon, on y est allé faire un tour et,
franchement, c'était pas terrible.










Accessoirement, notons également qu'à l'initiative de la F.I.F.A. (Fédération Internationale de Football Amateur), l'équipe "Vétérans 2" du F.C. Clairefontaine défendra les couleurs de la France ce soir à 20h00 dans la capitale allemande lors d'une rencontre amicale qui l'opposera à l'équipe nationale transalpine de plongeon artistique, amicalement surnommée dans le milieu du spectacle : "Les bourreaux des tibias".

Si le spectacle promet d'être de petite qualité, l'occasion sera belle pour nos compatriotes d'entonner fièrement, la main sur le coeur, notre hymne national, "La Marseillaise", le symbole universel du peuple en mouvement, luttant contre l'oppression et le pouvoir totalitaire, triomphant pour la justice, l'égalité, la liberté.

Cependant, en y regardant de plus près, on découvre que Joseph Rouget de Lisle, l'auteur de ce merveilleux appel au combat, était un dramaturge raté, un piètre militaire, et qu'il avait réussi à tuer sa fiancée le jour de leurs fiançailles à l'aide d'un feu d'artifice qu'il avait lui-même tiré pour l'occasion.

Cocasses sont également les conditions dans lesquels le brave Joseph a écrit son "Chant de guerre pour l'armée du Rhin", titre original de l'oeuvre, en 1792.
En effet, piégé par un pari stupide à la suite d'une soirée passablement arrosée chez le maire de Strasbourg, il troussa les paroles de son chant en une nuit, en assemblant pêle-mêle le texte d’une affiche de recrutement militaire, un poème de Boileau et une vieille chanson protestante. La musique, quant à elle, fut composée par un autrichien qui plagia allègrement un oratorio flamand contant l’histoire d’un roi perse et d’une jeune fille juive.

Voilà une belle preuve en somme du génie français : un assemblage hétéroclite, bancal et cosmopolite, sous la houlette d’un pauvre hère plus tout à fait en pleine possession de ses facultés mentales, qui devint un succès mondial (toutes ressemblances avec une certaine équipe nationale de football conduite par un certain Raymond D. ne seraient pas forcément accidentelles).

Pour en savoir plus sur "La Marseillaise" et pour découvrir également que Guillaume Tell n’était pas suisse, que le bon roi Dagobert était plutôt un sale bonhomme, que l’an Mille n’a jamais fait peur à personne ou que Bonaparte n’a jamais dit "Du haut de ces pyramides …", je vous conseille cette saine lecture :

LES BEAUX MENSONGES DE L’HISTOIRE
De Guy Breton

Quant à la véritable histoire de la prise de la Bastille, je vous la conterai la semaine prochaine (parce que La Finale commence dans 25 minutes !).

3 Comments:

At 10 juillet, 2006 15:19, Anonymous Anonyme said...

"un assemblage hétéroclite, bancal et cosmopolite, sous la houlette d’un pauvre hère plus tout à fait en pleine possession de ses facultés mentales"
ça ressemble bien à la France dirigée par Chirac voir Mitterand aussi ou Pompidou ça marche aussi tiens !!
reste finalement Giscard qui était pas trop vieux ou malade

 
At 12 juillet, 2006 22:48, Anonymous Anonyme said...

quand à l'hymne Anglais "God Save the Queen", c'est un chant dédié à la gloire du roi Louis XIV lors de sa (fausse) guérison d'une fistule anale, qui a été plagié en Anglais (traduit mot à mot). Je préfère chanter un champ d'un compositeur raté que de célébrer la guérison de la fistule anale de l'ennemi héréditaire :)

(il y a trois fois anale dans ce commentaire, ça va t'apporter du trafic de google. merci qui ?)

 
At 12 juillet, 2006 23:01, Blogger Franck said...

Dragibus > Mince alors ! Je n'avais pas pensé à cette ressemblance pourtant frappante ! Heureusement que tout va changer avec Sarkozy (ben quoi, j'ai dit des polémiques ?)

Me > Bienvenue à Brenthonne-les-Vaches et grand merci pour cette anecdote historique fort intéressante. Si tu en as d'autres, je prend (je kiffe grave l'Histoire "parallèle")!
Sinon pour le traffic via Google, ça me changera de "Brian Joubert à poil" !

 

Publier un commentaire

<< Home